Voici comment j'ai utilisé debian-live-sid-i386-minimal.iso (récupérée sur http://live.debian.net/debian-cd/current/)
Cela me permet d'avoir un cd live perso, pour réparer si besoin une de mes machines.

Prérequis:
avoir un noyau avec l'option squashfs (système de fichier compressé) compilé dedans (en dur ou en module). Pour le savoir, tapez

$ cat /proc/filesystems
.../....
        squashfs
        iso9660
Si vous avez ça, c'est bon! Sinon, récupérez le patch pour la version 3 du systeme de fichier!. Le patch se trouve sur http://squashfs.sourceforge.net/.
pour l'appliquer, voila comment j'ai pratiqué sur mon noyau 2.6.18-1 (patch suspend2 appliqué aussi)
# cd /usr/src/
# tar xzvf /home/admin/Desktop/linux-2.6.18.1.tar.gz
# ln -s /usr/src/linux-2.6.18.1 /usr/src/linux
# cd linux
# ../suspend2-2.2.8-for-2.6.18/apply
# patch -p1 < ../squashfs3.1-r2/linux-2.6.18/squashfs3.1-patch
# cp /boot/config-2.6.17.0.7 ./.config
# make xconfig
# make-kpkg clean
# make-kpkg --revision=.excalibur.0.1 --append-to-version=.0.1 kernel-image
# make-kpkg --revision=.excalibur.0.1 --append-to-version=.0.1 modules-image
# cd /usr/src/
# ls -l
# dpkg -i linux-image-2.6.18.1.0.1_.excalibur.0.1_i386.deb
# apt-get install squashfs-tools
# reboot
A présent, insérez votre module squashfs (si vous l'avez validé comme module), et vérifiez sa présence comme j'ai fait plus haut.

C'est bon? ok, on continue un peu?

A présent, vous avez:

Préparez divers répertoires:
# cd /var/tmp/
# mkdir image
# mkdir squash
# mkdir iso
Voila dans l'ordre ce qu'il faut faire (nous sommes toujours dans /var/tmp/):
  1. monter l'image iso de notre debian live:
    # mount -o loop /home/admin/debian-live-sid-i386-minimal.iso /var/tmp/image
    
  2. monter l'image du systeme contenue dans l'image iso
  3. # mount -o loop -t squashfs /var/tmp/image/casper/filesystem.squashfs /var/tmp/squash
    
  4. copiez la totalité du syteme dans un répertoire de travail (pour l'instant, cela n'est pas possible d'ajouter des fichiers)
     # rsync --exclude=/var/tmp/squash/ -a /var/tmp/squash/ /var/tmp/iso/
    
  5. Et nous allons faire croire que nous sommes sur le live cd en fonctionnement, grâce à chroot:
    # chroot ./iso/ 
    
    Avant de commencer utiliser le systme, il faut monter deux pseudo rpertoires:
    mount -t proc none /proc
    mount -t sysfs none /sys
    
Voilà! A présent, vous pouvez bosser sur votre live cd. Pour ajouter des paquets: apt-get install, ......

-"Argh!!!! ça marche pas, apt-m'insulte!!!!!!!!!!!!!!!!!"
Voila ce que vous devez penser! Pas de panique, c'est normal.

L'image que vous utilisez n'a pas de résolveur (?). Nous allons donc lui dire quel DNS utiliser. Pour cela, éditer le fichier /etc/resolv.conf (ou créé le), et placez dedans le contenu de votre fichier habituel.
Ensuite, editez les sources pour apt, situées dans /etc/apt/sources.list, et remplacez son contenu:
Original:

deb http://mirror/ftp.debian.org/debian/ unstable main
deb-src http://mirror/ftp.debian.org/debian/ unstable main
Corrigé:
# deb http://mirror/ftp.debian.org/debian/ unstable main
# deb-src http://mirror/ftp.debian.org/debian/ unstable main
deb http://ftp.debian.org/debian/ unstable main
Maintenant, vous pouvez faire une mise à jour comme sur une debian normale:
# apt-get update
# apt-get upgrade
Si vous le désirez, vous pouvez ajouter quelques outils. Mais soyez raisonnable quand à la taille! Ajoutez nmap:
# apt-get install nmap

Vous y êtes? Vous avez tout ajoutez? Alors, remettez tout en ordre, s'il vous plait:

# mkdir /var/tmp/extract-cd
# rsync --exclude=/casper/filesystem.squashfs -a mnt/ extract-cd
# cd /var/tmp/
# mksquashfs isofs extract-cd/casper/filesystem.squashfs
# cd /var/tmp/extract-cd
# find . -type f -print0 | xargs -0 md5sum > md5sum.txt
# mkisofs -r -V "debian-live-perso i386 fr" -cache-inodes -J -l -b isolinux/isolinux.bin -c isolinux/boot.cat -no-emul-boot -boot-load-size 4 -boot-info-table -o ../debian-live-i386-fr.iso .